Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 19:22

Lou catalogue es trop loung per teni en un article. Traspasso larjomen li 130 000 caractèris.

Ne quitan dounc lis antoulougìos e repertòris e diversos causos que presintaren à despart.

 

Madame, Monsieur, chers amis,

 

Le catalogue lui-même est précédé d’un chapitre « ACTUALITÉ D’AIGO VIVO » qui signale les principales modifications, les librihou épuisés, les nouveautés, les ouvrages en préparation…

      Vous pouvez librement utiliser ce Catalogue et le communiquer à qui bon vous semblera.

        Vous pouvez, pour une commande rapide, me le renvoyer avec par exemple les numéros désirés en surlignage, ou faire un copier-coller.

       

        En toutes, amistanço cevenolo !

 

Yves Gourgaud, Editions populaires AIGO VIVO

St-Martin-de-Valgalgues, Octobre 2011.

 

       

ACTUALITÉ D’AIGO VIVO

           

Nouveautés

 

N°93  Alan Broc : PICHOUNO COUNJUGASOU DE NALTO AUVERNHO (Cantau, Nalto Lèiro, Louzèro)

        Construit sur le modèle de nos Conjugaisons cévenoles (cf. section 4, n° 37 et 91), cet ouvrage présente le système verbal du Cantal central (région de Salers), avec de nombreuses notes sur les variantes observées en Haute Auvergne : tableaux de conjugaison complète pour Avèdre et Èsse, les 4 conjugaisons régulières et 25 verbes irréguliers parmi les plus employés (de Aduèire à Voulér). Ces tableaux sont suivis d’une liste des principaux verbes auvergnats : infinitif, traduction française, renvoi au modèle de conjugaison.

Alan Broc, Mèstre d’Obro du Félibrige, est aussi l’auteur du roman Lou Virovent publié par Aigo Vivo (cf. section 11, n°62)

 


Parutions récentes

 

N°91 (W) PETITE CONJUGAISON CÉVENOLE LOZÉRIENNE  (cantons de Langogne, Meyrueis, Le Pont-de-Montvert et Villefort). Pour chacun de ces cantons, tableaux complets des conjugaisons d’Avoir et Etre, des 3 types de verbes réguliers et de 4 verbes d’emploi fréquent : Aller, Boire, Faire et Vouloir, d’après les données de l’Atlas Linguistique du Massif Central. L’écriture mistralienne permet de reproduire toutes les particularités de prononciation de ces parlers cévenols.

Août 2011 – 44 pages (section 4)

 

N° 90      (W) Georges BRUNIQUEL dit Chazenquet (de Florac, 1902-1981) : Lou mèstre d’escuolo et autres récits (à l’occasion de la rencontre de LOU PAÏS et L’ESCOLO GABALO à Florac le 5 août 2011)

Juillet 2011 – 52 pages (section 1)

 

N° 89      COUSINO ENTRE MAR E CEVENO (2e édition, augmentée) de la Majorale Peireto Berengier.

Juillet 2011 – 52 pages (section 7)


 

 

 

 

Domaine cévenol (sections 1 à 6 du Catalogue ci-dessous)

 

         Lorsqu’un ouvrage concerne un dialecte en particulier, le numéro de cet ouvrage est précédé de l’indication suivante :

(C)    = Dialecte central (Gard)

(E)    = Dialecte oriental (Ardèche)

(S)    = Dialecte méridional (Gard, Hérault)

(W)  = Dialecte occidental (Lozère, Aveyron, Gard)

 

langues et littératures

d’oc

 

 

CATALOGUE

AIGO  VIVO

juin 2005 – octobre 2011 

 

livrets n° 1 à 93

Editions AIGO VIVO

(éditions populaires)

chez Yves GOURGAUD

56 avenue du 8 mai

30520  Saint-Martin-de-Valgalgues

 

ive.gourgaud@orange.fr

 

 

IMPORTANT !

TOUS LES LIBRIHOU au format normal (A5) sont désormais au prix unique de

5 Euro franco de port

 

 

Règlement par chèque à l’ordre d’Yves Gourgaud.

Liste des sections du présent Catalogue

 

1     proses cévenoles

2     poésies cévenoles

3     anthologies cévenoles (proses et vers)

4     outils cévenols

5     études cévenoles

6     Cahiers de Littérature Cévenole (CALICE)

7     proses provençales

8     poésies provençales

9     anthologies provençales (proses et vers)

10   outils provençaux

11   domaine arverno-vellave

12   polémiques

13   catalogues

 

                        DOMAINE CÉVENOL

 

1. PROSES

 

(C)      N° 38. Y.G. :  Lou Libre de Rut  en lengo cevenolo (EPUISE, cf n°83)

Janvier 2008 – 28 pages

            Première édition à part, dans une langue d’oc, de ce livre biblique (cf. notre édition en auvergnat, livret n°83). Texte présenté par Yves Gourgaud : La Megila hébraïque et par le Père Antoine du Monastère Orthodoxe des Saints Clair et Maurin, à Lectoure : Ruth chez les chrétiens.

(C)      N° 42. Y. G. : Galejado cevenolo

Mars 2008 – 32 pages

L’auteur a réécrit seize textes humoristiques parus sous la signature de pseudonymes dans les années 1870-1930. Classés du plus court au plus long, ces contes présentent la palette de l’humour cévenol. Les textes ont aussi été sélectionnés pour leur grande richesse linguistique.

(C)      N° 46. Y. G. : La Parabole de l’Enfant Prodigue

en langues vellave et cévenole

Juin 2008– 28 pages

L’auteur connaît huit versions vellaves et une cévenole de la célèbre Parabole de l’Enfant Prodigue (Luc, 15) : après les avoir présentées, il propose trois nouvelles versions en graphie mistralienne, deux en vellave ponot et une en cévenol alésien.

(C)      N° 50. Albert Arnavielle : Simouneto

Septembre 2008 – 36 pages

Cette nouvelle en langue cévenole date de 1865 : il s’agit donc d’un des tout premiers témoignages de la prose littéraire de la respelido mistralienne. Ce texte était paru en feuilleton, d’abord en 1876 puis en 1892 (version raccourcie). C’est la deuxième version qui est donnée ici, en graphie cévenole moderne (graphie originale débarrassée de ses lettres finales parasites)

(C)      N°73.  Ulrich Coste : Un miracle dau bon Diéu, nouvello cevenolo  (1931) (TROIS  EXEMPLAIRES  DISPONIBLES)

Octobre 2010 – 56 pages

            Avec deux lectures du texte par YG et  le Pasteur Annie BERGÈSE.

(C)      N°83. Abbé Jean Labouderie : Lou Libre de Rut e la Parabolo de l’Efont proudigue

Mars 2011 – 48 pages. Réédition, avec ces textes auvergnats,  de la version cévenole du Livre de Ruth, cf. plus haut n°3

(W)      N°90. Georges Bruniquel (Chazenquet) : Lou mèstre d’escuolo et autres proses cévenoles lozériennes.

Juillet 2011 – 52 pages.

            Première anthologie de 17 textes qui avaient été publiés ou republiés par l’Armana Prouvençau, l’Armanac de Louzero/Lousero et Lou Païs entre 1952 et 2011.

 

 

2. POÉSIES

 

  

(C)      N° 10. Uganaud ! Protestant !  (QUATRE  EXEMPLAIRES DISPONIBLES)

Janvier 2006 – 36 pages

           Cette anthologie bilingue présente quatre poèmes du Nîmois Bigot, chantre du protestantisme éclairé, ainsi que deux poèmes qui se complètent : le catholique Vire de La Ciotat ayant chanté une belle et bonne protestante, Couret le huguenot lui répond par un poème sur les conflits religieux dans sa ville d’Alès. Les trois auteurs sont partisans de la tolérance religieuse.

 

(C)      N° 11. Oumenage as carbouniès de l’Alesenco

Février 2006 – 40 pages

            Cette anthologie bilingue, éditée en hommage aux mineurs du pays d’Alès, présente trois longs poèmes qui, en langue cévenole (André Couret, Jan Castagno) ou provençale (Mathieu Lacroix), évoquent l’aspect des mines ou les drames provoqués par l’acido ou la toufo.

           

(C)      N° 33. La Fare Alais : La Fèsto das Morts

Octobre 2007 – 36 pages

            Pour la première fois depuis plus de 150 ans, un des plus beaux poèmes du restaurateur de la langue cévenole est publié dans sa graphie d’origine. Texte accompagné d’une traduction française et d’une transcription en graphie classique cévenole. Avec une étude critique sur la dernière édition occitaniste de La Fare, et huit textes jamais reproduits du poète cévenol.

 

(C)      N° 39. Ernest Aberlenc : Cendras

Février 2008 – 44 pages

            Première réédition intégrale de ce long poème du curé de Cendras, près d’Alès (le texte avait paru dans Las cevenolos en 1893). Présentation, transcription en graphie cévenole et traduction par Yves Gourgaud.

 

(C)      N° 55. Pasteur Annie Bergèse : Draiolo aubenco (poèmes provençaux avec traduction cévenole, seconde édition)

Mars 2009 – 48 pages

            « La grande force de la poésie d’Annie Bergèse c’est, avec une telle économie de moyens, de nous entraîner si loin et si haut, sur ces « draiolo aubenco » qui grimpent, incandescentes, sous le soleil et l’esprit de Dieu » (extrait de la présentation). Avec traductions française (de l’auteure) et cévenole (Y. Gourgaud). Cf. N°73

 

N°60. Y. G. : 60 poètes de langue cévenole (anthologie bilingue)

Mai 2009 – 44 pages

            De la fin du XVIIIe siècle au début du XXIe, soixante auteurs ardéchois, gardois et lozériens sont représentés par un court extrait de leur œuvre poétique.

  

(C)      N°63.  Paul Deleuze : Nivouls et esclargidos

Avril 2010 – 52 pages

            Première édition d’une oeuvre poétique qui a marqué la production littéraire cévenole de la seconde moitié du XXe siècle par sa fidélité à l’écriture et à la sensibilité mistraliennes, et par l’expression d’un humanisme exigeant, à la hauteur de la foi protestante de Paul Deleuze.

 

(W)      N°64. Pierre Guérin (1608-1698) : Fablo cevenolo

Avril 2010 – 28 pages

            Nant en Aveyron, pays de l’auteur, marque un point limite d’extension de la langue cévenole, en contact avec le rouergat. Guérin passe pour un précurseur dans l’art de la fable, puisqu’il en compose quatre (toutes reproduites ici) entre 1650 et 1670, alors que La Fontaine imprime son premier recueil en 1668. Textes accompagnés de près d’une centaine de notes de vocabulaire.

 

(W)      N°68. Abbé Baldit : Mous prouvèrbes (1854-1860)

Juillet 2010 – 48 pages

            Le Lozérien Jean-François Régis Baldit (1800-1883) est un des grands méconnus des lettres d’oc : ses Glanes gévaudanaises lui auraient assuré la célébrité si elles n’avaient été publiées l’année de Mirèio. Cette édition regroupe pour la première fois les 97 « proverbes agricoles » parus dans les Glanes et plus de 300 autres proverbes (moraux) qui n’avaient pas encore été publiés en recueil. Chaque proverbe est composé de deux octosyllabes rimés.

 

(E)       N°72.  Anonyme vivarois : Descripcieu dos bans de St Laurens en 1687

Octobre 2010 – 48 pages

           Compte-rendu réaliste des baignades à Saint-Laurent-les-Bains au XVIIe siècle, par un contemporain. Edition bilingue.

 

(C)      N°78. André Couret : Lou cevenau ramage (Poèmes 1841-1845)

Janvier 2011 – 56 pages

            Instituteur pauvre, socialiste révolutionnaire et huguenot, Couret présente une forte personnalité qui transparaît dans ses poèmes. Il est le premier à décrire la réalité industrielle (mines, fonderies) de son époque.

 

(C)      N°80. Elie Merle : Flour de Ceveno (Poèmes, 1890)

Février 2011 – 44 pages

            Les œuvres du jeune félibre alésien étaient restées à l’état de manuscrit : les voici présentées au public dans leur ensemble (poèmes cévenols et provençau    

 

(C)      N°82. Mathieu Lacroix : L’aumorno (poème, 1863-64)

Février 2011 – 56 pages

            Ce très long poème (1440 vers) n’avait jamais été publié en recueil. Nombreuses notes de vocabulaire établies par l’auteur.

 

(C)      N°86. César Gourdoux : La gardounado et autres poèmes cévenols

Avril 2011 – 52 pages

            Quatre longs poèmes narratifs forment l’essentiel de l’œuvre de ce disciple du marquis de La Fare-Alais.

 

 

(S)       N° 48. Pasteur Pierre Fesquet : Obro cevenolo

Juillet 2008 – 52 pages

Le Pasteur Fesquet avait dispersé dans des revues du XIXe siècle toute une production littéraire qui est ici regroupée pour la première fois : 22 des 23 textes recensés sont donnés ici dans leur graphie d’origine, d’inspiration mistralienne. Le Pasteur Fesquet peut être considéré comme le maître de la poésie classique en langue cévenole.



4. AISINO / OUTILS

 

(C)      N° 37. Y. G. : Petite Conjugaison cévenole

Janvier 2008 – 44 pages

            Premier ouvrage jamais consacré à cette partie indispensable de la grammaire cévenole : 33 tableaux donnent la conjugaison complète des principaux verbes. Avec une liste d’une centaine de verbes usuels, leur traduction et leur modèle de conjugaison. Dialecte central alésien. Cf. plus bas n° 91, et section 11, n°93 (conjugaison de Haute Auvergne)

 

 

(C)      N° 58. Y. G. : Documents pédagogiques en langue cévenole

Avril 2009 – 44 pages

            Les documents de ce recueil ont été utilisés en collège, mais peuvent facilement s’adapter à d’autres publics. Activités d’expression écrite et orale, avec productions authentiques de collégiens, textes d’étude, théâtre, vocabulaire, conjugaisons, etc.

 

N°59. Y. G. : Vocabulaire cévenol, le ciel et le temps qu’il fait

Mai 2009 – 40 pages

            Mots, expressions, dictons d’Ardèche, du Gard et de Lozère.

            Avec 26 roses des vents des quatre coins du pays cévenol.

 

(C)      N°70. Y. G. : Grammaire cévenole, 1e partie (généralités ; graphie)

Septembre 2010 – 40 pages

            Première grammaire cévenole jamais éditée. C’est le dialecte central (arrondissement d’Alès) qui est décrit. 

 

(C)      N°75. Y. G. : Grammaire cévenole, 2e partie (morpho-syntaxe)

Novembre 2010 – 48 pages 

 

(C)      N°76. Y. G. : Grammaire cévenole, 3e partie (les suffixes)

Décembre 2010 – 36 pages 

 

N°77. Y. G. : Grammaire cévenole, 4e partie (les dialectes)

Décembre 2010 – 48 pages

 

(W) N°91 Petite conjugaison cévenole lozérienne  (cantons de Langogne, Meyrueis, Le Pont-de-Montvert et Villefort). Pour chacun de ces cantons, tableaux complets des conjugaisons d’Avoir et Etre, des 3 types de verbes réguliers et de 4 verbes d’emploi fréquent : Aller, Boire, Faire et Vouloir, d’après les données de l’Atlas Linguistique du Massif Central. L’écriture mistralienne permet de reproduire toutes les particularités de prononciation de ces parlers cévenols.

Août 2011 – 44 pages  

 

Les 4 volumes de la Grammaire cévenole = 15 euro franco.

 

 


DOMAINE PROVENÇAL

 

7. PROSES

 

 

N° 1. Ive Gourgaud : Ousiris

Juin 2005 – 28 pages

            Cette nouvelle est influencée par le réalisme magique de la littérature latino-américaine. Une jeune fille (dont on ne saura pas le nom) tisse avec un chat (Ousiris) des relations exclusives qui mènent à la magie et à la mort.

 

 

N° 2. Ive Gourgaud : Gardian

Octobre 2005 – 28 pages

            Un gitan mystérieux va séduire et enlever Nourino, fille d’un propriétaire camargais : en réalité, Lou Caraco est un amérindien de l’Amazone, fils et frère de sorcier…

 

 

N° 22. Ambròsi Cepoun : Letro à Moussu Desanat fiéu (1845) (5 EXEMPLAIRES DISPONIBLES)

Janvier 2007 – 24 pages

            Ce texte rare est de Bouillon-Landais : il précède et annonce les proses de Roumanille, le créateur de la prose provençale. Texte original précédé d’une traduction en langue mistralienne. Cf. aussi N° 67.

 

 

N° 27. Peireto Berengier : Si man avien tengu d’alo...

Mai 2007 – 40 pages

            Première grande biographie en provençal de Jean-Henri Fabre (1823-1915), suivie de deux textes provençaux de Fabre et d’un sonnet-hommage de F. Clément.

 

 

N° 34. Peireto Berengier : Li Nouvè de Prouvènço

Novembre 2007 – 36 pages

            Abondamment illustrée de citations, cette étude retrace l’histoire du genre littéraire des Noëls provençaux, du Moyen-Age à Saboly et de Saboly à nos jours.

 

 

N° 54. Peireto Berengier : Cousino entre mar e Ceveno  (5 EXEMPLAIRES DISPONIBLES, cf. N° 89)

Février 2009 – 36 pages

            Entièrement rédigé en provençal, ce recueil présente des recettes, souvent originales, inspirées du fond traditionnel provençal et cévenol (l’auteure est provençale par son père et cévenole par sa mère), avec quelques incursions en domaine étranger (Limousin, Wallonie)

N°67. Bouillon-Landais : Dous raconte marsihés (1845 e 1864)

Collection Proso prouvençalo (n°7)

Mai 2010 – 40 pages. Second volume des proses provençales de cet auteur : Letro à Moussu Désanat fiéu, (texte de notre n°22 épuisé) est repris en graphie mistralienne, mais dans sa langue marseillaise d’origine, tout comme le récit fantastique : Lou Trau dei Masco. Ces deux textes constituent l’ensemble de l’oeuvre provençale connue de Bouillon-Landais, « précurseur des félibres » dans le domaine de la prose provençale.

 

 

N°89. Peireto Berengier : Cousino entre mar e Ceveno, Segoundo edicioun aumentado.

Juillet 2011 – 52 pages

            Ce nouveau recueil (cf. plus haut, n°54) a été sensiblement augmenté puisqu’il compte 16 pages supplémentaires avec de nouvelles

 

8. POÉSIES


N° 3. Ive Gourgaud : Sounet (Pouèmo prouvençau, 1)

Novembre 2005 – 32 pages

            Le fil conducteur du recueil est le mot font, qui apparaît dans chacun des sonnets.

 

N° 4. Ive Gourgaud : Sieisen (Pouèmo prouvençau, 2)

Novembre 2005 – 28 pages

            La thématique dominante est celle de la niue.

 

N° 5. Ive Gourgaud : Pouèmo en proso (Pouèmo prouvençau, 3)

Novembre 2005 – 28 pages

            Deux suites de poèmes en prose : Crousado et Cevenolo, suivies d’un sonnet qui leur tient lieu de salido.

  

N° 6. Ive Gourgaud : Cansoun (Pouèmo prouvençau, 4)

Novembre 2005 – 32 pages

            Inspirées de littératures romanes, ces cansoun sont regroupées en tres cantinello dis aigo (influence galicienne) et un roumancié di camin incluant lui-même trois roumanço : les deux premières inspirées de la littérature populaire du Velay, la dernière de la littérature brésilienne.

 

 

N° 10. Uganaud ! Protestant ! (4  EXEMPLAIRES DISPONIBLES)

Janvier 2006 – 36 pages

           Cette anthologie bilingue présente quatre poèmes du Nîmois Bigot, chantre du protestantisme éclairé, ainsi que deux poèmes qui se complètent : le catholique Vire de La Ciotat ayant chanté une belle et bonne protestante, Couret le huguenot lui répond par un poème sur les conflits religieux dans sa ville d’Alès. Les trois auteurs sont partisans de la tolérance religieuse.

 

N° 11. Oumenage as carbouniès de l’Alesenco

Février 2006 – 40 pages

            Cette anthologie bilingue, éditée en hommage aux mineurs du pays d’Alès, présente trois longs poèmes qui, en cévenol (André Couret, Jan Castagno) ou en provençal (Mathieu Lacroix), évoquent l’aspect des mines ou les drames provoqués par l’acido ou la toufo.

 


N° 55. Pasteur Annie Bergèse : Draiolo aubenco (seconde édition)

Mars 2009 – 48 pages

            « La grande force de la poésie d’Annie Bergèse c’est, avec une telle économie de moyens, de nous entraîner si loin et si haut, sur ces « draiolo aubenco » qui grimpent, incandescentes, sous le soleil et l’esprit de Dieu » (extrait de la présentation). Avec traductions française (de l’auteure) et cévenole (Y. Gourgaud). Cf. aussi section 1, n°73

  

N°80. Elie Merle : Flour de Ceveno (Poèmes cévenols et provençaux, 1890)

Février 2011 – 44 pages (cf. section 2)

 

N°84. Louis Fourmaud : Is ouro fousco (poèmes, 1916-18 et 1940-41)

Mars 2011 – 44 pages [hors commerce, épuisé]

            Sont ici regroupés des poèmes de guerre (parus dans Cacalaca) et les poignants poèmes du deuil de sa fille Mireille (Doulour de paire). Edition réalisée à l’occasion de l’assemblée générale 2011 de la Maintenance de Languedoc du Félibrige à Marsillargues

 

 

10. EISINO / OUTILS

 


N° 17. Y.G. : Marsyas  en  Provence  (1946-1962) : Sully-André PEYRE

Novembre 2006 – 32 pages

Dessin original de couverture : Pinna.

            Index détaillé (année, page, titre, longueur du texte) de toutes les contributions de S-A. Peyre à la culture provençale (textes littéraires, articles et notes). Les textes littéraires sont classés par hétéronyme (Escriveto, SAP, Charles Rafel, Bèumouno Vivarés, Jaume Vivarés)

 

N° 21. Y.G. : Les armanacaire du Bartavèu  (1924-1942)

Janvier 2007 – 36 pages

            Liste des collaborateurs, classés par langue ou dialecte d’oc, établie sur le modèle des répertoires de l’Armana Prouvençau (cf. livrets n° 15 et 16) et suivie d’une anthologie des bartavelaire de langue mistralienne. Sont signalés les auteurs qui ont collaboré aux deux almanachs, Lou Bartavèu et l’Armana Prouvençau.

 

 


11. DOMAINE ARVERNO-VELLAVE

 

 

N° 44. Alice Beneyton, Auguste Guérin, Yves Gourgaud : Les patois vellaves de Grazac, Lapte et Messinhac

Avril 2008 – 40 pages

A.Beneyton pour Lapte et A.Guérin pour Messinhac ont recueilli des mots et expressions typiques ; Y.Gourgaud a mis en forme les données grammaticales de l’Atlas Linguistique du Massif Central pour le patois de Grazac. Graphie impressionniste.

 

 

N° 45. Albert Boudon-Lashermes : Ouros de guerro

Mai 2008– 40 pages

Première anthologie des textes vellaves du grand félibre du Puy. Ces 22 poèmes et proses ont été écrits et imprimés dans les tranchées, entre 1915 et 1918 : ils sont tous tirés du célèbre Ecò dei Bousquetoun ( L’Echo du Boqueteau)

 

 

N° 46. Y. G. : La Parabole de l’Enfant Prodigue en langues vellave et cévenole

Juin 2008– 28 pages

L’auteur connaît huit versions vellaves et une cévenole de la célèbre Parabole de l’Enfant Prodigue (Luc, 15) : après les avoir présentées, il propose trois nouvelles versions en graphie mistralienne, deux en vellave ponot et une en cévenol alésien.

 

 

N°62.  Alan Broc : Lou virovent (rouman auvirnhat) seconde édition revue et corrigée

Mars 2010 – 48 pages

            Alain Broc retrouve les chemins de l’écriture de la prose auvergnate (le dernier roman auvergnat avait été publié en 1930) et  entraîne son lecteur tout au long d’un XXe siècle dont ce roman présente une chronique familiale et historique. C’est incontestablement une voix/voie nouvelle dans l’expression d’oc contemporaine, voix classique faite de rigueur et de mesure, au service d’une sensibilité toujours présente et toujours maîtrisée.

 

 

N°83. Abbé Jean Labouderie : Lou Libre de Rut e la Parabolo de l’Efont proudigue

Mars 2011 – 48 pages

            Première édition en recueil de ces deux traductions bibliques, en auvergnat du Cantal. Document linguistique exceptionnel, si l’on songe qu’il date du début du XIXe siècle et que l’auteur traduisait directement de l’hébreu et du syriaque

N°85. Victorin Bonnefoi : En Pouzarot (récits vellaves, 1907)

Mars 2011 – 48 pages

            Le Pouzarot est le quartier populaire du Puy-en-Velay : Bonnefoi a retranscrit fidèlement les particularités de prononciation de la capitale vellave et livre un document linguistique et humain d’une grande richesse.

 

 

N°93  Alan Broc : PICHOUNO  COUNJUGASOU  DE  NALTO  AUVERNHO (Cantau, Nalto Lèiro, Louzèro)

Octobre 2011 – 44 pages

            Construit sur le modèle de nos Conjugaisons cévenoles (cf. section 4, n° 37 et 91), cet ouvrage présente le système verbal du Cantal central (région de Salers), avec de nombreuses notes sur les variantes observées en Haute Auvergne : tableaux de conjugaison complète pour Avèdre et Èsse, les 4 conjugaisons régulières et 25 verbes irréguliers parmi les plus employés (de Aduèire à Voulér). Ces tableaux sont suivis d’une liste des principaux verbes auvergnats : infinitif, traduction française, renvoi au modèle de conjugaison.

Alan Broc, Mèstre d’Obro du Félibrige, est aussi l’auteur du roman Lou Virovent publié par Aigo Vivo (cf. plus haut, n°62)

 

 

12. POLÉMIQUES

N° 9. Y.G. : Un occitaniste hitlérien : Louis Alibert (2 EXEMPLAIRES DISPONIBLES)

Janvier 2006 – 24 pages

            Les occitanistes revendiquent sa pensée en matière de langue et de graphie : Louis Alibert est pourtant un hitlérien convaincu et non repenti, ainsi qu’un amateur pas toujours éclairé en matière de linguistique. Ce livret fournit les textes qui accusent, dont une terrible lettre-aveu du collaborateur Alibert.

 

N° 12. Y.G. : L’idéologie occitaniste ( de l’occitanisme, 1)

Mars 2006 – 36 pages

            Exposé en dix points de la doctrine occitaniste, suivi d’une réfutation point par point. Sont dénoncés en particulier les mythes  de l’ « Occitanie », de la « langue occitane », de la « koinè médiévale » et de « l’occitan standard »

 

N° 13. Y.G. : Lettre ouverte aux  occitanistes du Gard  ( de l’occitanisme, 2)

Mai 2006 – 36 pages

            L’occitanisme est aussi une pratique : celle des occitanistes gardois est ici dénoncée, documents à l’appui, pour son intolérance et son refus d’accepter le mistralisme, pourtant largement majoritaire dans le Gard. Cette lettre ouverte est suivie d’une petite remontrance aux félibres gardois, à qui on reproche une passivité certaine devant les agressions occitanistes.

 

N° 25. Y. G. : Où va le Félibrige ?

Mars 2007 – 12 pages. Cette Lettre ouverte au Capoulié dénonce certaines dérives de la direction du Félibrige. 

 

N° 26. Y. G. : Après le 17 mars 2007, le Félibrige en question

Avril 2007 – 20 pages. Après la manifestation de Béziers, on se demande ce qui reste de l’œuvre linguistique de Mistral dans la pratique et la pensée du Félibrige ; s’ensuivent onze questions posées par des félibres à la direction actuelle de leur organisation.

 

N° 28. Louis Bayle : Lettres à Josep Sol sur le Félibrige (1938)

Juin 2007 – 36 pages – Hors commerce, cf. plus bas « collection. Reproduction des 10 lettres en français qui valurent à Bayle d’être exclu du Félibrige. C’est Sully-André Peyre, autre franc-tireur du mistralisme, qui dans sa revue Marsyas (cf. EISINO, livret n° 18) avait publié ces documents hérétiques, ici regroupés pour la première fois.

 

N.B. Tout texte polémique demande à être interprété dans son strict contexte historique : en 2011, les critiques et accusations formulées dans ces livrets ne sont plus toutes d’actualité.

COLLECTION COMPLÈTE « Polémiques » (n° 9, 12, 13, 25 et 26 + n°28 offert) : 15 euro (2 collections disponibles)

 


Abréviations et renvois

(devant le nom d’auteur)

A = Abbé

M = Majoral du Félibrige (y compris les Capouliers)

P = Pasteur

(après le nom d’auteur)

Le premier chiffre est celui de la section ; il est suivi du n° du/des livret(s).

 

Liste des sections

 

1     proses cévenoles

2     poésies cévenoles

3     anthologies cévenoles (proses et vers)

4     outils cévenols

5     études cévenoles

6     Cahiers de Littérature Cévenole (CALICE)

7     proses provençales

8     poésies provençales

9     anthologies provençales (proses et vers)

10   outils provençaux

11   domaine arverno-vellave

12   polémiques

13   catalogues

 

Auteurs principaux

 

       Anonyme vivarois (2 n°72)

A      Aberlenc, Ernest (2 n°39)

M     Arnavielle, Albert (1 n°50)

A      Baldit, Jean-François Régis (2 n°68)

        Bayle, Louis (12 n°28)

M     Bérengier, Pierrette (7 n°27, 34, 54, 89)

P      Bergèse, Annie (8 n°55)

        Bonnefoi, Victorin (11 n°85)

        Boudon-Lashermes, Albert (11 n°45)

        Bouillon-Landais, Paul-François (7 n°22, 67)

        Broc, Alain (11 n°62, 93)

        Bruniquel, Georges dit Chazenquet (1 n°90)

        Charrasse, Alain (9 n°8)

        Coste, Ulrich (1 n°73)

        Couret, André (2 n°78)

        Daudet, Alphonse (9 n°7)

        Deleuze, Paul (2 n°63)

        Dumas, Marius (3 n°31, 66)

P      Fesquet, Pierre (3 n°48)

M     Fourmaud, Louis (8 n°84)

        Gourdoux, César (2 n°86)

        Gourgaud, Yves (Y.G.), cf. l’ensemble des sections

        Guérin, Pierre (2 n°64)

M     Hugues, Clovis (9 n°29)

A      Labouderie, Jean (11 n°83)

        Lacroix, Mathieu (2 n°82)

        La Fare-Alais, Gustave de (2 n°33)

        Merle, Elie (2 et 8 n°80)

        Moreau (5 n°36)

        Zunino, Bernadette (10 n°30, 35, 40, 47, 56, 61, 71, 92) 

 

N.B.         Ont été soulignés les noms des auteurs qui n’avaient pas été publiés en recueil avant Aigo Vivo, et qui donc n’apparaissent pas dans la première édition du Dictionnaire Fourié.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans letraduro-ediciou
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »