Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 02:18

Li de vàutri qu'i faun atenciou ourau vist deïn la coulouno de drèito nousto rubrico "Ligams principaus" e lou segound es marcat "journau algerian de grondo qualitat". Aquel journau se souno Liberté Algérie e soun caricaturisto senho Dilem.

 

Dilem ve d'èsse coundennat al capitau per uno fatwa e risco à cado moument de mouri coumo li caricaturisto e journalistos de Charlie Hebdo. Lou risque es mai bèl en algerio ounde li musulmans sou inquèro mai noumbrous.

 

 

En soulidaritat boutan eici de caricaturos recentos de Dilem :



                 L
a primièro es deliciouso per que denoùncio lis islamistos que detèstou li francés e cramou nouste drapèl mas que volou à toutos forços s'establi en acò nostre.

 

 

lr-6821-944b5.jpg 

 

 

Vous leissan lis autros sèns coumentàri, se coumprendou de per sé.

 

 

                  lr-6822-e0cff.jpg

 

 

 

               lr-6825-a6c88.jpg

 

 

                

        lr-6826-af671.jpg

 

 

               lr-6829-4a0c7.jpg

 

 

                lr-6830-a85cc.jpg

 

                   lr-6824-9f503.jpg

                   

 

 

Agaro vaqui lou valent ali Dilem que dèu demoura discret deïn si desplaçoments dempuèi la fatwa countro guel :

 

                        par-3068855-jpg_2684231_652x284.JPG



 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans actualitat
commenter cet article

commentaires

abdallah 01/02/2015 09:52


Alah, Allah ! Coparèm lo Mistral !

La Coumpanhio mistralenco 01/02/2015 14:38



Coparèm avec un è ??? alors que presque partout on prononce "couparin" !

On voit que vous vivez en banlieue parisienne, pauvre Jean-François Blanc !

Militez plutôt sur les sites tchèques puisque le tchèque est votre langue maternelle et que vous n'êtes jamais allé en France d'oc. 



moktar 31/01/2015 21:06


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux,
le Très Miséricordieux.
Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
Maître du Jour de la rétribution.
C'est Toi que nous adorons,
et c'est Toi dont nous implorons secours.
Guide-nous dans le droit chemin,
le chemin de ceux que
Tu as comblés de faveurs,
non pas de ceux qui ont encouru
Ta colère, ni des égarés.

La Coumpanhio mistralenco 01/02/2015 14:41



Lou niòu delìri dis occitans,
kollabòs di nazis en 40 - 44
kollabòs de l'Estat Islamique d'uèi. 



mouloud 30/01/2015 21:09


Ca y est ! La preuve est faite de la collusion entre lee ennemis intérieurs de l'Islam et la secte sionisto-félibrique.

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »