Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 14:43

Les habitants de Dakar, de Neuchâtel ou de Chicoutimi sont-ils plus Français que les Provençaux et les Bretons ? 

 

 

Quatre mises au point pour un Lyonnais stupide et raciste
                                 par Felibre d'Auvernho


Quatre choses à Guillaume Naudin qui semble très ignorant :

1 - il y a deux cent mille personnes qui parlent breton et les autonomistes doivent être un peu moins de deux cents, dont la plupart ne parlent pas breton. Les autonomistes méridionaux "occitans" que je combats, ne parlent pas la langue d'oc entre eux. Généralement ils sont devenus autonomistes précisément parce que la langue leur a été interdite de fait. Ils veulent l'autonomie pour avoir l'école en oc.

C'est donc votre jacobinisme stupide et raciste qui produit l'autonomisme.


2 - Mes deux grands pères parlaient auvergnat et provençal. Le premier a été décoré de la Croix de guerre à la bataille de la Somme (pas après la guerre) ce qui n'est pas sans signification pour un piou-piou de deuxième classe.

Le second a été fait grand officier de la Légion d'honneur à la bataille de Verdun avec deux citations à l'ordre de l'armée en une seule après-midi. Mais il est vrai qu'il était lieutenant-colonnel. (A l'époque chaque bachelier s'est retrouvé lieutenant... la mortalité a assuré la promotion dans les grades plus élevés.)

3 - Jeanne d'Arc avait contre elle les Bourguignons et les Normands, francophones fidèles au roi d'Angleterre.
Elle a été blessée devant Paris, à la porte Saint-Antoine. les Parigots, francophones fidèles au roi d'Angleterre lui ont envoyé un carreau d'arbalète dans l'épaule. Le patriotisme n'est donc pas lié à la langue française, langue des Québécois et des citoyens de Neuchâtel qui ne se sentent pas du tout Français.

Jeanne d'Arc a été faite prisonnière à Compiègne, livrée par des gens d'Ile de France aux Bourguignons puis aux Anglais. Sabet la seguido.

Pendant ce temps-là l'Auvergne et le Languedoc, qui ne parlaient pas français mais notre langue d'oc, sont restés obstinément fidèles à la France.

Notons que l'un des capitaines de Jeanne, La Hire je crois, était Provençal, donc d'un marquisat non-français relevant nominalement de l'Empire d'Allemagne. Il s'est pourtant senti Français, lui, quand les francophones comme vous se sentaient Anglais.

 

                           

                Lou blasoun de Bertrand de la Tour, Coumte d'Auvernho

                Bertrand V. Faguè partido de l'armado de proudèl en Ourlhens.

 

 


     Coumbatè també i coustats de Jano d'Arc à Jargeau, Meung, Beaugency e Patay. 

     Sis armos mèsclou lou coumtat de Bouillon e la barounio d'Auvernho que prouclamè Coumtat d'Auvernho.



4 - Coumo dizan en Auvernho :

"La France, c'est l'Auvergne, avec quelque chose autour".

Dizan també "Quelqu'un qui parle la langue d'oc est deux fois plus Auvergnat.".

Je suis donc quatre fois plus Français qu'un connaud de Lyonnais raciste.

Et vous avez de la chance que je ne sois p
as de Saint-Flour parce que les gens de Saint-Flour se revendiquent "li mai Ouvarnhats dis Ouvarnhats".

 

        

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »