Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 18:03

                                        LI  PAÏSETS  DEL  CANTAU

 

 

Al cor del departoment i o 

 

Li Mounts del Cantau, ammé lou Puèch Mari al cor, Supèr Liauran à l'èst, Sant-Jiaques di Blats à l'adrèit, e Sant-Cirgue de Jourdano al sud-oèst.



L'Artenso.  Plateau situé au nord-ouest du département, englobant les communes de Lanobre, Beaulieu, Champs-sur-Tarentaine/Marchal, Trémouille et Montboudif, il borde également le sud-ouest du Puy-de-Dôme.



L'Aubrac.  Au sud-est, ce haut-plateau correspond au pays de Saint-Urcize, au sud de la Truyère. Il s'étale aussi sur la Lozère (Aumount) et l'Aveyron.



Lou Caldagués. Chaudes-Aigues en est la capitale.

Il n'est pas marqué sur cette carte.



Lou Cezalier.  Plateau du nord recelant quelques jolis villages comme Condat, Marcenat, Chanterelle, Montgreleix, ou plus au sud Lugarde, Allanche, Ségur-les-Villas, Saint-Saturnin ou encore Chalinargues (sur une partie du Cézallier qu'on appelle aussi la Pinatelle). On a parfois coutûme de dire que le Limon (plateau dominant les villages de Cheylade, Le Claux, Dienne et Lavigerie) appartient à l'extrème sud-est du Cézallier. Le Cézallier est "à cheval" sur le Cantal et le Puy-de-Dôme.



La Chastanhau. Acò'i lou bassi de Mau. Mourjou ounde lou Paris-Niço passo lou sèt de mars es din la Chastanhau.

 

                             

 

Lou Cantalés.  Al nord-oèst d'Ourlhat (Saint-Etienne-Cantalès, Sant-Marti-Cantalés, Sant-Santi-Cantalés...). Certains y intègrent le pays de Salers. 

Ceux qui les différecient placent Saint-Cernin dans le pays de Salers et tout ce qui est à l'ouest dans le Cantalès, qui serait donc un petit recoin de l'ouest coincé entre Pleaux, en Saintrie, et Larroquebrou, en Châtaigneraie.

Petit problème si on veut séparer le pays de Salers du Cantalès, ça place la commune de Saint-Martin Cantalès hors du Cantalès !

 

Acò'i dounc mai razounable de dire que lou païs de Salèr fai partido del Cantalés.



La Marjarido.  Aux confins du Cantal, de la Haute-Loire et de la Lozère, elle englobe les communes de La Chapelle-Laurent, Loubaresse, Montchamp, Ruynes-en-Margeride, Saint-Poncy et Védrines-Saint-Loup, grosso-modoà l'est de l'A75.



La Planeso. Une planèze est un plateau de laves anciennes. La plus célèbre est celle de Saint-Flour. Cependant, ne pas oublier celles de Chalinargues (sur le Cézallier), de Pierrefort, de Lacapelle-Barrès ou plus au nord, de Trizac. La Planèze, ou planèze de Saint-Flour, ce sont également Andelat, Neuvéglise, Paulhac, Talizat, Villedieu...



Lou païs de Salèr. Terroir dans le terroir, il fait partie intégrante des Monts du Cantal mais a sa propre personnalité. Le village de Salers a donné son nom à plusieurs communes environnantes : Saint-Vincent, Saint-Projet, Saint-Rémy, Saint-Bonnet, Saint-Paul et Anglards-de-Salers. La haute vallée de la Maronne est à la fois du pays de Salers et du Cantalès.

 

Noto : Salers se prononce /salèr / en français. En lati se sounavo Salernum. Mèmo razigo que la vilo italiano Salerno.



La Sentrìo.  Regiou de Plèus, s'espandis també en Courrezo, tout à l'entour de la Marouno, ammé sa ribo esquerro forço bouscado. Soun noum vendrio de Saint Trie.



Lou Carladés.  Pays de Carlat, son nom résulte d'une ancienne seigneurie et il représentait autrefois une superficie importante (Boisset et Montsalvy en Châtaigneraie, ou encore le Rouergue de Mur-de-Barrez en faisaient partie).

Lou Carladés es agaro la regiou de Carlat, Cros-de-Ronesque, Pailherols, Polminhac... Il montre des traits culturels bien particuliers, du folklore à la gastronomie en passant par la langue et surtout l'architecture.

 

Lou Veinazés es la regiou de Mountsàlvi loung del departoment de l'Aveirou. Le village de Junhac en fait partie, berceau de Pierre Malvezin qui a tant chanté son Veinazés.



Lou Mouriagués. Comme son non l'indique, c'est Mauriac qui a donné son nom à cette région constituée de plateaux et vallées profondes. Chalvignac, Salins, Jaleyrac sont dans le Mauriacois, qui désigne également un style architectural de Haute-Auvergne (Mauriacois, Sanflorain, Aurillacois, cf cantalroman.free.fr).

 

Il n'est pas marqué sur cette carte qui l'annexe à la Saintrie. Il s'étend depuis Mauriac sur ce que cette carte appelle les plateaux de l'ouest et sur une partie des plateaux du nord.

 

 

                  



 

 

Noto :  Sant-Jiaque di Blats / Saint-Jacques des Blats

 

Lou noum d'aquelo coumuno nous counfirmo qu'en auvirnhat "lou blat" c'est la céréale en général, pas le blé !  (qui se dit "lou froument")

 

Lou froument pot pas veni à Sant-Jiaque di Blats, acò'i trop en naussado !

 

Souvent amai lei gents dizou "lou blat" per l'òrdi.  (l'uerdi à Sant-Flour)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans geougrafìo
commenter cet article

commentaires

vincent 16/03/2012 10:01


Salut!!!


Tu sais il n'y a pas qu'en orlaghès qu'on mélénge les nom des céréales.


En français les gens appellent "Blé" tout ce qui porte de épis et blondit en été pour nous donner une farine. Sauf peut être l' avoine qui a un aspect bien différent.


A la lecture de ce billet je persiste à penser que le Cantal est un néologisme, (même si j'aime mon pays),  d'autant que dans l'histoire de france on n'en parle pas avant la création des
départments et qu'il est plus sage de parler de Haute-auvergne qui, elle, englobe tout un peuple ayant une même culture, une même langue ou presque.


Quoi de plus proche  en effet d'un cantalou, qu'un Ruthénois, qu'un Vélave, un habitant du Gévaudan, de l'Aubrac ou du Nord-Est de la corrèze.


Pourquoi, vous les félibres, ne militez vous pas en faveur d'une reformation, au moins culturelle de ces anciennes régions. 


Tournons le dos à Clermont qui nous méprise  profondément et va nous isoler plus encore en acceptant la LGV.


Question :


D'où vient le nom de Xaintrie ou saintrie?

Alan Broc 16/03/2012 20:20



Sèi d'acòrdi pel noum del Cantau qu'es tout recent. Quand faguèrou li departoments lour beilèrou de noums de ribèiros ou de mountonhos.

Avant le département "le Cantal" c'était le Plomb du Cantal.

Li felibres fin recentomen se reclamavou de las prouvìncios, mas Jaque Mouttet lou Capoulié de uèi ve d'adapta noustos mantenéncio ei regious administrativos.

I o també de razous praticos de faire coumo acò. 

Crezi que fetivomen avan interés de reprendre li ligams tradiciounaus ammé lou Velai e lou Givoudan. Cliarmount s'interesso al nord e pas à nàutri souvent, cò'i vertat.

Pour la Xaintrie l'étymologie le plus souvent donnée est "Sainte-Trie", ce qui est absurde puisqu'encore aujourd'hui on dit "sant" et "santo" en Xaintrie.
"Saint Trie" est tout aussi absurde.

Èi pas d'ipoutèsi coumpleto mas counsideri que lou mot es coumo "Xaintraille".
Dans les deux cas le X est une manière de faire élégant car il permet de faire de beaux pleins et déliés. C'est donc un S à l'origine comme tu le penses.
Xaintrailles, nom d'un compagnon gascon de Jeanne d'Arc et nom de lieu, vient de "Sento Aralho", une sainte locale.


Nous avons dû avoir donc une "Santo-Rìo", dézformation de "Santo-Rilho", évolution du latin "SANTA AURELIA". 

Comme la région est à cheval sur la Corrèze et le Cantal je dirais que "la Sentrìo" est la forme limousine, et "la Santrìo" la forme auvergnate plus correcte.

Ceci dit, à Salèr nous disons bien "minja" et "la brincho". Ma pauro tanto dizio quitomen "plinta" "L'èi be plintado". 



Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »