Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 13:12

I o de gents que parlou una varietat de lengo d'oc en Esponho. Cò sou lis abitants de la Vau d'Aran que parlou, ou que parlavou lou mème parla qu'à Banhèros de Lushoun, un parla talomen particulier que ja à Sant-Gaudens lei gents l'entendou plô mau.

 

Amm' acò l'aranés ouficiau, ensenhat dien lis escolos, es plô catalanisat.

 

Acò sufis pas à l'imperialisme catalô que pantaio d'impausa à tout lou païs d'oc FRANCES una formo de lengo d'oc qu'un ourganisme creat per lou gouvernoment catalô s'afano d'inventa.

 

Acò fai repoutega diversos persounos que quitou l'occitanisme à causo d'acò, notamen en Gascounho :

 

                        http://2.bp.blogspot.com/-tX0deYwxz3w/T6vPlIiJUHI/AAAAAAAABj4/ZZgaFc2g0uA/s1600/Estial%C3%A9sc-1-50%25.jpg

                        De mai en mai, de coumunos afourtissou glouriousomen que 

                        faun partido del rèire-reiaume de Biarn-Navarro ounde lou
                        biarnés èro lengo ouficialo.

LUNDI 20 SEPTEMBRE 2010

L'ingérence catalane du GLO

On le sait peu mais les occitanistes sont parvenus à lier des rapports assez étroits avec

la Generalitat de Catalunya via le "Grop de Lingüistica Occitana" (GLO)* rattaché à la

"Secretaria de Política Lingüística". Les Aranais - complexés par leur forme

périphérique de gascon - sontau premier plan de ce combat : il s'agit d'élaborer

un occitan standard. C'est non sans honte quela rhétorique la plus minable est utilisée

pour faire avaler ce truc.

 


* : "El contingut d'aquesta minigramàtica de l'occità que teniu a les mans, elaborada pel doctor Aitor Carrera,

va ser aprovat pel Grop de Lingüistica Occitana (GLO), de la Secretaria de Política Lingüística de la Generalitat

de Catalunya, en la trobada de Vielha del dia 7 de febrer de 2009. El GLO és format per Dario Anghilante,

Claudi Balaguer, Felip Aitor Carrera, Jean Claude Forêt, Jèp de Montoya, Rosella Pellerino, Patrici Pojada,

Maurici Romieu, Patric Sauzet, Miquèu Segalàs, Domergue Sumien, Jacme Taupiac, Alan Viaut, Manel Zabala,

i també per Joan Claudi Rixte. Els noms dels seus components són garantia de qualitat."

"Les formes que s'exposen a continuació pertanyen a una mena d'occità estàndard que, d'entrada, ha de

resultar comprensible –sense cap aprenentatge previ– a tots els que coneixen i usen la llengua d'oc, ja

siguin provençals, llenguadocians, alvernesos, gascons (aranesos inclosos) o llemosins."


Cette phrase cache de toute évidence que le standard sera élaboré en fonction du

languedocien, ainsi que le prouve la suite du document. Le GLO se défend de toute

ingérence, non sans faire dans le délire :


"El GLO, que assessora a la Secretaria de Política Lingüística, no és, ni pretén
ser, l'autoritat reguladora del territori lingüístic occità. Les estructures més
democràtiques del mateix territori hauran de generar aquest organisme regulador.
El dia de l'existència d'aquesta autoritat les propostes del GLO s'hi
adaptaran."


Lisez : le GLO s'éclipsera quand l'Occitanie sera autonome ... Par la suite, les auteurs

de ce document tentent de justifier que si la plupart des choix sont languedociens,

ce n'est que fortuit, et que cette langue standard sera l'alliée des "dialectes".


"Aquestes formes són el producte d'una selecció d'elements que parteix d'uns
criteris lingüístics que pretenen d'afavorir les formes més diasistemàtiques o
esteses territorialment, les més tradicionals o amb un pes històric i literari
més important, les més regulars, funcionals i autònomes o autòctones
d'Occitània. Hi pot haver una coincidència més o menys important entre aquestes formes i –
sobretot– les d'alguns dialectes llenguadocians, situats en el centre del domini lingüístic, 
però cal remarcar que d'aquest fet no cal treure'n conclusions esbiaixades."


A titre personnel, je trouve cette démarche insupportable, aussi bien scientifiquement

que politiquement. Scientifiquement car la démarche normalisatrice est biaisée car il n'y a

aucune raison de favoriser le languedocien qui n'est en rien plus central ni plus conservateur

que les autres langues d'oc, et en tout cas qui n'en est certainement pas la source, il ne

parait pour tel que du fait qu'il est écrit avec plus d'ancienneté selon les codes alibertins.

La vérité est que le languedocien parlé est une surévolution du latin comme les autres,

sa centralité est un mythe et sa définition même prête à sourire (le languedocien serait

donc ces dialectes qui ne vocalisent pas). A la rigueur, s'il fallait vraiment unifier le dit

occitan, il faudrait comme toute langue qui se respecte user de la langue littéraire

historique, à savoir le limousin,langue des troubadours, et certainement pas le

languedocien, variante périphérique qui annonce le catalan dans l'ensemble

gallo-roman méridional, anguedocien par ailleurs moribond et éteint dans certaines

régions (Aude, Hérault, ...).

Politiquement, l'ingérence catalane devient assez lourde à supporter mais on ne peut

accuser la Catalogne. Ce qui est insupportable, c'est cette façon occitaniste de parasiter

des institutions pour leur faire dire ce que l'on veut. Je comprends aisément le besoin catalan

de renouer avec la dite Occitanie pour s'éloigner de Madrid. Mais pour quelle raison venir

dicter à des populations étrangères par le droit ces choses-là ? Les Catalans ont déjà

détruit le roussillonnais, on voit assez tout de même les grandes tendances du

rouleau compresseur normalisateur catalan. J'ai même lu récemment des textes de Corominas

qui m'ont beaucoup déçu : je vous retrouverai les sources, mais Corominas dans son étude

de l'aranais, exprime qu'à son avis l'aranais, s'il reste "occitan", est tout de même "catalan"

et qu'en tout cas le peuple aranais se serait toujours senti "catalan" et aurait eu en

mépris les Commingeois, des "Français" (sic). Qu'est ce que ne diraient pas les

petits irrédentistes pour faire de jolies cartes ... Ce sont les mêmes qui vont expliquer que

le parler languedocien des Fenouillèdes est en fait du catalan "gabatxisé" ou qui vont

aller tailler dans les dialectes de transition en Aragon des parts de Catalogne.

Surtout, ce qui m'attriste, c'est que certains secteurs catalans n'appliquent pas à l'Occitanie

ce qu'ils admettent chez eux. En effet, la Catalogne a clairement aujourd'hui renoncé à l'idéal

des Països Catalans. Le vote sur la corrida est à ce titre révélateur car quoi qu'on en pense, Barcelone accélère la séparation sentimentale d'avec Valence. Donc d'un côté on a des

patriotes catalans qui renoncent à la Grande Catalogne et préfèrent leur moignon

féodal indépendant à une grande action sur toutes les terres catalanophones. Soit.

C'est une démarche IBGiste ! Et de l'autre, ces patriotes catalans en recherche de frères

au Nord des Pyrénées, vont venir nous parler d'Occitanie, assemblage éclaté

de petites "Valences", autrement plus différenciées d'ailleurs que la Catalogne

ne peut l'être dupays valencien.

Je crois qu'il est temps pour les Catalans de viser leur véritable lien

outre-Pyrénées, à savoir le Languedoc qui à tout point de vue est le double septentrional

de la Catalogne. La Gascogne aussi pourrait renouer avec la Catalogne via Midi-Pyrénées

peut-être. Mais il faut dire aux Catalans que ce qu'ils peuvent partager avec la Provence,

et surtout avec la dite Occitanie du Nord est limité.

Dans tous les cas, j'ai beaucoup de sympathie pour les Catalans mais on ne peut qu'être attristé

que dans le souci de bien faire, ils étendent en "Occitanie" leur obsession normalisatrice,

avec la complicité d'occitanistes connus. Je rappelle que le Parlement catalan avait voté il y a quelques

mois une résolution condamnant au fond la France pour son attitude envers le peuple occitan.

On a connu des incidents diplomatiques pour moins que ça. Quant au fond, il faut tout à fait

lutter contre l'émergence de ce standard occitan sur base

languedocienne.

 

http://bearniaiseries.blogspot.fr/2010/09/lingerence-catalane-du-glo.html



 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans lengo
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »