Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 16:03

                                                  par Alan Broc

 

 

Moun coumpatrioto auvernhat Jean-Michel Laurent m'o trasmés aquel ligam :


http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/03/29/en-autriche-on-chasse-le-racisme-dans-les-assiettes_1677511_3214.html

Certains termes gastronomiques perpétuent des préjugés racistes, mais les modifier suscite la polémique.

Faut-il que le politiquement correct vienne nous emmerder dans la cuisine ?

 

Donc on ne pourrait plus dire "Mohr im Hemd" pour un dessert autrichien  ?

 

Donc nous les fongophiles (lis afeciounats di boutarots) nous n'aurions plus le droit de parler des "bolets tête de nègre", "li boutarots tèsto de negre" que culission quand èri pichou ammé moun paire e moun grand-paire en parlant auvirnhat ?!!!

 

 

- Au passage, je ne sais pas pour l'allemand Mohr mais le français Nègre n'avait aucun caractère raciste jusqu'à ce qu'on subisse l'influence des Amerloques qui ont fait le lien spécieux entre le mot raciste amerloque "nigger" et le mot "nègre".

Auparavant ce mot n'était qu'une adaptation du portugais "negro", abréviation de "omem negro", homme noir, reprise en langue d'oc "negre", abréviation de "ome negre". 

 

 

Quand Jaurès réclamait la "Libération des Nègres du joug colonial" il ne faisait évidemment pas acte de racisme.

 

Quand la grande Joséphine Baker présenta sa "Revue nègre" (son seul mauvais spectacle à mon humble avis) elle ne faisait pas acte de masochisme.

Que ces mots soient devenus délicats à employer depuis, d'accord, mais ce n'est pas une raison pour les effacer rétro-activement. On peut changer le futur, on ne doit pas changer le passé, ni surtout lui attribuer de mauvaises pensées qu'il n'avait pas. 



                                   portrait.gif

                                Joséphine Baker, artisto e resistento 

 


Pour ma part je tiens au maintien de certaines traditions linguistiques parce qu'elles NOUS RELIENT A NOS ANCÊTRES et nous permettent donc de créer un PETIT COULOIR D'ETERNITE.

Ainsi, dans la famille de ma mère il y a eu un Lorrain qui a fait la guerre de 1870.

Je garde précieusement de cet ancêtre la formule "oreille de Prussien" pour le gateau sec qu'on appelle plus communément "un palmier".

Cette formule s'est transmise de génération en génération, des Lorrains aux Franc-Comtois de la famille, des Franc-Comtois aux Provençaux de la famille, et des Provençaux aux Auvergnats.

 

                                          1-picture4.gif

C'est une de mes petites voluptés linguistiques que de demander "une oreille de Prussien, s'il vous plaît" dans les pâtisseries.

Le plus souvent on me demande ce que c'est et je dis "Les Méridionaux l'appellent aussi palmier" (amm' un pessuc de marrido fe puèi que tout lou mounde gaire-bé dis "palmier" d'uèi).

N'ayant pas d'enfants, je n'ai pas transmis la formule en ligne directe, mais mon petit neveu Matei, habitant Toronto, bi-national Canadien et Roumain, sait ce qu'est une "oreille de Prussien" qu'il appelle aussi "O ureche de Prusac". 



Atau farò visca inquèro loungtenp un aujòu qu'èi pas counegut. 

 

 

                                300px-Siege_of_Paris.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans lengo
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »