Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 20:24

                        per lou proufessour Alan Brocq

 



Pagino 192 de soun « Essai sur l’histoire du sous-dialecte rouergat » (escrit en 1878) Leoupold Coustans escrieu (hou viri en lengo d’oc) :

 

 

« Primiero persouno del plurau. – La formo douminanto s’achabo en –m, que talèu lou sègle XII se prounounciabo coumo un –n, puèi que trouban din las Coustumos de Sant-Antouni « asseguran », à coustat de « asseguram ». Amai la formo en n es coustanto din l’Encartomen de 1184. »


 

Ieu pensavi que lou passatge de –m à –n s’èro fat durant la periodo mejano : 1350-1500, mas vezen qu’es ben anteriour.


 

Perqué countuniavou d’escrieure –m laidounc ?

 


Per una razou simplo : « parlan, escriven, fazen » èrou de particìpis presents, que tout lou mounde, moudernistos coumo neo-classiques escrieu agaro amm un –t : « en parlant, escrivent, en fazent ».

 

 

Laidounc, escrieure –n en lioc de –m ourio fat counfusiou à l'epoco. Mas dicistont que d’uèi escriven toùti lou particìpi present en –nt, pouden escrieure mai exactomen la primièro persouno del plurau.

 

 

 

                                                  Ж

 

 

 

Parièromen la simplificaciou del –tz en –t ou –s segoun li parlas s’èro ja faito à l’epoco classico. Leoupol Coustans dis inquèro :


 

« Segoundo persouno del plurau. – Es regulieromen achabado en s e noun-pas en z (tz). Veire en particulier l’Encartomen de 1278. Lou juromen di Còssouls o un eisemple isoulat de z. »


 

Acò nous mostro que lou –tz o vertadièromen pas ris à faire din la counjugasou moudèrno e que Mistral avio ben fat de l’escampa à la semau.

 

Dirèi amai qu’abons de demoura un tenp en Coumenge, e abons d’avèdre legit de biarnés vertadier, crezio qu’aquéssi dous païs prounounciavou /ts/ la finalo, quand dizou /t/ coumo en Auvernho ! (almen quand dizen chicom après la voucalo, ço qu’es prou rare). La « grafia » gestapisto engano lou mounde.

 

 

                                             Ж

 

Enfi, sounque per remembra per miliounen cop que la « grafia » o de counjugasous espanholos ammé si « cantan, parlan…. » olle ! à la tresenco del plurau, bouti çai-après ço que n’en dis Leoupol Coustans :

 

« Tresenco persouno del plurau. – La formo douminanto es –o (prounounciat ou*) quàsi soulo usitado din Coustumos de Sant-Antouni. On i trobo pas gaire de –on **, sounque davant una voucalo. »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans lengo
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »