Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 16:38

                             LA GARISOU DE MARIANNO

 

 

              Cansou patriotiquo : Ayré : Des dous Sabouyards

 

 

                             Marianno trop attacado

                             D'uno forto malautié

                             Ero toujour maltratado

                             E mourio de caytibié.

                                             Lou médeci

                                             Sans la gari,

                              Et neyt & jour la fasio souffri :

                              Le noubel Poudé exécutif

                              Ben d'y fa préne un boumitif

                              Per y dégaxa le palmou :

                              Marianno se trobo millou etc...

 

 

                               Un gra de listo civilo

                               Es un remedi fatal

                               Que dins le corps te la bilo

                               Aumento toujour le mal ;

                                          E les remedis

                                          De Louis

                               Soun pas bous; jamai l'on nou garis ;

                               Mais uno ounço d'Egalitat,

                               E dous gramos de Libertat,

                               Y au degaxat le palmou :

                               Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                Dillon, Kellerman, Custino

                                Au coumençat de cassa.

                                La trop mayssanto bermino

                                Qu'a manquat de l'estouffa

                                E le dedins

                                Des intestins

                                Sara leou san de vers tant malins ;

                                E l'elixir de Dumouriès

                                Frétat à la planto das pés

                                 Y a pla dégatsat le palmou ;

                                 Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                   La sannado fabourablo

                                   Qu'axec loc le dix d'Agoust

                                   A Marianno tant aimablo

                                   A fait rattrapa le goust

                                   Le mal maudit

                                   A leou futgit

                                   Quand on pot rattrappa l'appétit

                                   Un bricou d'oli de Servant,

                                   Un pauc de syrop de Rolland,

                                   Y au pla dégaxat le palmou.

                                    Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                  Cal uno préso de Niço

                                  Dos pinçados d'émigrans,

                                  Per dissipa la maliço

                                  D'aquel mal qu'éro tant gran,

                                  E ric-à-ric, à l'alambic

                                  Passa la soumissiou de Brounsvic :

                                   Le mati se leban del leit

                                   L'évapouraciou de Clairfait

                                   Y a pla dégaxat le palmou.

                                   Marianno se trobo millou etc...

 

 

                                    Mountesquiou, boun patrioto

                                    De Marianno médeci,

                                    Bol en de grais de marmotto

                                    Toutalomen la gari :

                                                   Anselmo, anfin

                                                   Casso le berin ;

                                      Al sang ba fa prene un autre trin ;

                                      Alaro soun corps épurat

                                      De maubès lebant dégaxat,

                                      Marianno en pleno garisou

                                       De la santat sara la flou.

 

                                   Par les Sans-Culottes LAVABRE.

 


 

 

                                                                   Ψ

 


 

 

                                   La periodo istourico 

 

La chansou mençouno quatre eveniments de l'annado 1792, un del mes d'agoust e tres del mes de setembre.

Acò fai pensa que la chansou fouguè escrito dien lou darrier trimèstre de l'annado.

 

Se la batalho de Valmy, en setembre, es plô counegudo, ammé la preso del palatz reiau lou detz d'agoust, lis àutri dous eveniments sarau lèu doublidats, ço que nous assiguro que la chansou es pas pousteriouro.

 

Quau se remembro qu'à Valmy souto lis ordres de Brunswick, i avio un generau Clairfait que recebè l'ordre de se retira sèns coumbat ?

 

Quau se remembro que Custino prenguè la vilo alemondo de Spire et que Mountesquiou prenguè Chambéry ?

 

 

                                               L'autour

 

Guilhèm Lavabre es un proutestant que nasquè à Puèch-Laurens lou dous de mai 1756.

Se maridè à vint e sièi ons e faguè tres efonts.

Fouguè noumat regent de la vilo per deliberaciou del counsèlh municipau del 22 de pluviose de l'on III, dounc al coumençomen de l'annado 1795.

 

 

                                                La lengo

 

 

De formos coumo la malautié endicou un parla del Tar.

Parièromen lei formos en x en lioc de j, un x que se prounoùncio [tz] : dégaxat, axec.

L'article le endico un parla inquèro prou vezi de Toulouso, dounc pas lou parla d'Àlbi ou de Castros.

 

Remarcat que la lengo es excelento.

 

Remarcat que Louis se prounoùncio en duoi silabos, ço que jounto ammé la formo felibrenco tradiciounalo (Louïs).

 

Remarcat també la grafìo (Brounsvic) que courrespound à la prounounciaciou vertadièro del noum alemond Brunswick.

 

Darrièro remarco, en francés, l'autour dis "par les Sans-Culottes" en lioc de "Pour les Sans-Culottes". La counfusiou ve de nouste per prouvençau que coubris li pour e par francés.

 

 

                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »