Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:04

             L’islamisme d’Europe-Ecologie escandaliso li Kabils

 

                                                http://www.kabyles.net/local/cache-gd2/7d0ad3fca5060f965b5990bbf6358fb4.jpg

 “ Europe Écologie o touca lou found din la demagougìo e la renegado di princìpis de laïcita. Christian Le Bras, un cadre de l’Essouno del partit o fa uno campanho d’afichos que desiràbou uno bouno annado 1432 i fizèls musulmans.”

                                                                              

                                                                                        Matéo Aksil ZAHER

 

 

La proutestaciou ve pas d’un Francés d’estrèmo-drèito, ni de l’esquerro laïco, qu’o disparegut despuèi d’annados e s’es liourado à l’islamisme coumo vezen.

 

Ve d’un Algerian, un militant berbère.

 

http://www.kabyles.net/Voeux-d-Europe-ecologie-aux.html

 

 

Matéo Aksil ZAHER dis també:

 

« Per demagougìo, coumo à cado cop, din l’espèr de capta un vote coumunautàri, aquel meme respounsable poulitique apound à si vots de fi d’annado uno dataciou islamico, qu’es soulomen pas utilisado din la majourita di païs musulmans. Acò’s en verta un escande.

 

Acò’i la sèrp que se moussego la cueto. Lis esquerristos e libertàris que faun despuèi de decénios uno chasso i mascos catoulicos e que vézou li curats darrié cado tradiciou eretado del cristianisme, ne vénou à se counfourma à un calendàri religious per rapuga de voutz e respecta lour laius « multiculturau ».

 

La Franço es un païs laïque fort de dous milo ons d’un eretatge catoulique qu’o faiçouna si valours, sei quito valours laïcos e universalos. Toutos lei religious e coumunautas sou en drèit d’i visca egalo e d’i pratica libromen lours cultes, mas acò’i siguromen pas à la Franço, e inquèro min à un poulitician, de s’adapta ei coustumos e tradicious estrangièros.»

 

                                                     Ж

                           

 

D’aquel temp, lis oucitanistos, disciples del rèire-supletieu de la Gestapò Louis Alibert se passejou ammé de keffiehs ! La coustanço de l’occitanisme, acò’i la trahisou. Legissat també l’article seguissent soubre la revouluciou tunisiano.

 

(Legissat també l'article seguissent "http://mistralenc.over-blog.com/article-inqilab-fi-touns-wa-g-hoddwa-65909242.html" que pauso de questious soubre l'avenidour de la Tunisìo ounde la "lhibertat" es de pourta lou niqab).

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans actualitat
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »