Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 23:12

Fèlis Gras, amic de Mistral, capoulié del Felibrige, autour del rouman "Li Rouge dóu Miejour" que counto l'istòrio di voulountàris marsilhés de 1792 e que fouguè un "mai legit", un best-seller en Americo ounde lou publiquèrou talèu en anglés e ounde lou tournèrou edita quatorge cops en dez ons talomen se vendio ! :

"
"Ame moun vilage mai que toun vilage, ame ma Prouvènço mai que ta prouvinço, ame la Franço mai que tout".

 

                 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b3/Avignon_Felis_Gras.JPG/450px-Avignon_Felis_Gras.JPG

 

                             Fèlis Gras

 

 

Frederic Mistral presintavo soun prougit poulitique dien la revisto "l'Aiòli" :

 

" Em’acò sabès de que? Uno fes lou regòli preste, counvidaren nòsti cousin, counvidaren nòstis ami:
aquéli dóu Lengadò, aquéli dóu Dóufinat, que de l’aiet, se n’esperlicon. E li dóu Lengadò sounaran liGascoun que tambèn l’amon, lou capoun, e li Gascoun li Limousin, li Limousin li Peitavin, li Peitavin lisAnjouvin; e ansin, à la co dóu loup, d’aqui-que la Franço novo, autour de noste aiòli, fague… la farandoulo.

 

Encaro un pau anavian dire, santo de Diéu! la federacioun: coume is Estat-Uni de la jouino Americo, coume en Souïsso (lou païs dóu pintre de l’Aiòli, noste gènt ami Burnand), o pulèu, coume enGrèço, ounte, après agué freta dins l’aietado soun crouchoun, à Maratoun, à Salamino, anavon en dansant freta l’esquino di Barbare. "

 

 

            248992                              

                                 Mistral, à mô drèito,
                                              ammé Daudet, à mô 'squerro.
 

 

 

Lou duque de La Sallo, felibre ouvernhat del Cantau, traduguè aquel tèste de Mistral durant un coungrès d'istourians d'Istòrio loucalo en Anjou. Acò plaguè talomen que din aquelo prouvìncio franchimando nasquè à la debuto del sègle vint "La fédération des provinces de France". 

Sis animatours èrou mai de saberuts d'acadèmios que d'agitatours poulitique e aquelo federaciou devenguè pas jamai un partit que presintèsso de candidats mas un cercle de counferenciers.

 

                                          

L'idèio de Mistral avio broulhat mas avio pas espelit. 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »