Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 17:32
                                                             par Alain Broc



Aujourd'hui /auèi/ avuì/ hit / vandaag nous somme jeudi


- qui se dit en langue d'oc dijòu, jour de Jupiter "Dies Jovis", lou jour de Jòu.


La forme méridionale dijòus a son -S final justifié par l'étymologie cette fois.

 



À Toulouse on la prononce /dijaws/.


Dijòu se prononce en principe /didjow/.

Le Cantal le prononce /dijyow/




- le catalan dit dijous /dijows/

- le breton dit yaou /yow/ et diriaou selon le contexte :


Diriaou e teuan = jeudi, je viens

Ar pemzeg a viz Est a vo eur yaou = le quinze août sera un jeudi.



- l'alsacien dit Dunnerschdàà = le jour du dieu Dunner, le dieu germanique du tonnerre.



À ce sujet le dieu gaulois Taran(is), dieu principal des Arvernes, étant le premier dieu et de surcroît
le dieu du tonnerre, est évidemment l'équivalent de Jupiter (Jòu en langue d'oc), et les Romains l'ont comparé à Mercure pour le rabaisser.

 

 

 

Qu'on appelle le petit dieu local "Dùmatis", vénéré sur le Puy de Dôme "Appollo Dùmatis" en employant curieusement la forme grecque - sans doute parce que les Gaulois eux-mêmes avaient fait ce lien - passe encore.

 

 



Que "Appollo Dùmatis" devienne "Appollo Dùmatus" puis avec le temps "Mercurius Dùmatus,
 c'est logique.

 

 

 

Mais comparer le dieu suprême Taran, le maître de la foudre, à Mercure, le dieu des commerçants "et donc aussi des voleurs" comme disaient les Grecs, c'est carrément insultant et ça laisse penser que Sumien avait un ancêtre dans l'administration romaine.

 



- Le corse dit ghjuvedì /dyouvedi/, qui est toujours le jour de Jupiter, Ghjuve.


- Le flamand dit donderdag, donc le jour du dieu germanique Donner.



                           200px-Taranis_Jupiter_with_wheel_and_thunderbolt_Le_Chatele.jpg


Le dieu Taran tient de la main gauche la roue qui fait tourner l'univers, et de la main droite il tient son lanceur de foudre.

 

 



Il est barbu, comme les vieux sages gaulois 

 



(et comme certains sénateurs romains - la barbe était acceptée chez les Romains une fois blanche)

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans lengo
commenter cet article

commentaires

Alan Broc 08/08/2013 21:13


 D'ailleurs de
Murat dans le Cantal jusqu'au bout de la Haute-Loire on dit le plus souvent "anuei" (écrit "aneui" ou "aneuyt" par les patoisants, ce qui indique mieux la prononciation).



"anuei" chez
moi, vers Salèr, veut dire "ce soir", mais dans les zones que j'ai indiquées ils l'utilisent pour dire "aujourd'hui". Est-ce un reste de pensée gauloise comme le disent divers auteurs auvergnats
?
Du
coup ils sont forcés de dire "aqueste si(r)" pour dire "ce soir".

Alan Broc 08/08/2013 21:09


Je
rajoute quei nous étions
des patriotes gaulois nous appellerions la période du coucher de soleil du mercredi au coucher de soleil du jeudi : "Lation Taraneis".


Problème:
les Gaulois ne comptaient pas en semaines mais en quinzaines - ça nous est resté. Les jours 1 et
16 avaient un nom; les autres probablement pas. (les mois avaient trente jours comme dans le calendrier révolutionnaire, et s'y ajoutait un tout petit mois de cinq ou six jours selon les
années.)

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »