Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 11:47
De droulletos hmongs

De droulletos hmongs

Li Hmongs, "libres" al sens de "diferents", que volou garda lour identitat, venou del Youn Nan en Chino.

 

 

 

Youn = li nibouls

Nan = lou sud

You Nan = li nibouls del sud

 

 

 

Mas coumo li chinés sou plô racistos li Hmongs fouguèrou fourçats d'ana demoura deïn lei naltos mountonho al dissus di nibouls ounde la soulo planto que poudio rapourta d'argint èro lou pavot que proudus l'oupioum.


Oupioum ve del grèc Opion (en G
alés lou nouminatiéu sario estat lou mème se l'aviou counegut) que vòu dire "chuc d'uno plonto".

Lis arabes qu'aun pas lou P e que podou pas nouta claromen lei voucalos n'en faguèrou
el afioun, li persan dizou Opioun, devengut y
a-pien en Chinés per qu'aviou pas de caractèris existent mai precis, puèi ya-ying en  Hmong.

 


Un jour li chinés deboutèrou li Hmongs e li yào per chinisa la regiou e aquéchi d'ati se refugièrou deïn l'ubac del Vietnam e del Laòs.

 


D'uèi patissou la persecuciou di vietnamians qu'envaziguèrou lou Laòs en 1979 e que lis aun deboutats vers la Tailando dién d'engertables camps de refugiats.

 


A l'epoco de l'Indouchino franceso on li sounavo "lou Poble al-dissus di nibouls".

 

 

Lour noum ouficiau èro "les Méos" coumo en vietnamian, defourmaciou del Chinés "miào".

 

 


                           LA PLONTO MEDICINALO DI PAURES

 

 


Abons de sirvi à se drouga coumo li mandaris chinés l'oupioum sirvissio de poutingo pei miserous dei mountonhos del Tounkin e de la regiou 5 del Laòs. Aviou pas la quinino ni la quito aspirino.

 

 


Utilisavou l'oupioum mai que mai countro las doulours e coumo anestesiant en cas d'ouperacious.

 


Lis egipcians de l'Antiquitat hou faziou ja en fazent engouli à l'ouperat de vi e d'oupioum.

 


Li hmongs e li yàos utilisavou també l'oupioum countro la caganho, la fèbre tifouïdo, lis ulcères, lou cranc, la mau-soum, lei neuralgìos e la tisìo / lou mau de pitre.

 


Mas à parti de la coulounisaciou l'oupioum devenguè mai que mai una drogo. En 1970 li pacands hmongs et yào vendiou vint doullars un kilò d'oupioum.

 


Li trafiquants del Triangle d'Or (Laòs-Birmanio-Tailando) lou refinavou e lou mesclavou à d'autros sustàncios que faziou pèrdre 40% de la quantitat d'oupioum per ganha mai.
Vendiou lou kilò de 35 à 40 doullars.

 

 

En Franço ou is Estats-Units lou mudavou en manèls de cent gramos d'erouïno, de cops revenduts en dòsis de cinq gramos.

 


Amm' acò lou kilò d'oupioum qu'avio coustat tont de suénhs e de trabalh arrendèire per sounque vint doullars, n'en rapourtavo agaro cent milo i vendèire americôs.

 

 

 

                                             DE LATTRE E SALAN

 


Quond De Lattre fouguè noumat gouvernadour de l'Indouchino couneissio pas lou païs al countràri de Salan qu'èro "un vièi indouchinés" coumo acò se dizio.

 

 

Durant uno ispecciou à la frountièro de la Chino De Lattre descoubriguè un poste de legiou ounde la garnisou avio agut l'eleganço de planta de jinte perterros de flours soubre li quatre coustat del tèrme ounde viscavou.

 

 


De Lattre eimavo lei flours e li jardis, li murs plô pintrats e li souldats di piaus bien ras.

Tout gaud, damandè al generau Salan de guerdouna li legiounàris d'aquelo irouso iniciativo.

 


Salan avio remés lou pavot e coumprés que li legiounàris lou cultivavou per s'assigura d'oupioum de bouno qualitat. Diguè pas ris e recoumpensè tout lou mounde coumo De Latre hou li avio ourdounat. Mas se pensè que lou gouvernadour èro bi nouvelàri.

De Lattre de Tassigny

De Lattre de Tassigny

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »