Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 21:16
Kimiko Kanahara

Kimiko Kanahara

Tetsuro Higashi es un foutougrafe de Setagaya, un bàrri de Tòkio.

Maki Na

Maki Na

Primièro fotò : la de la dansairo Kimiko Nakahara


                                            per
Guir
al Mars



Cette photo de Tetsuro Higashi est l'un de ses nombreux succès artistiques. Je voudrais souligner trois éléments plus particulièrement :



1- l'utilisation du flou que Tetsuro utilise souvent pour favoriser le mouvement de son modèle par rapport à son visage, son identification.

 



Parfois il sert à rendre purement artistique une photo qui pourrait risquer d'être plus banalement érotique d'autant que ses modèles sont toujours des filles très belles et très stylées.

 



Ici le flou a un autre rôle. Il efface l'arrière-plan, il efface même les pieds du modèle. Rien ne doit distraire notre regard.

La femme commence au milieu des cuisses, ce qui donne une tension érotique mais le principal n'est pas là. Le principal est la concentration de notre regard.

 



2 - Si vous cachez le visage de Kimiko, que voyez-vous ? un corps hiératique. C'est le corps des dieux et des déesses égyptiennes.
Le nu n'est donc pas érotique au premier chef, il est hiératique, solennel, transcendantal. Aucun vêtement n'aurait pu lui donner autant de majesté d'autant plus que son corps est parfait... comme surhumain, et donc presque divin.

Ce corps a la position impassible des statues des dieux égyptiens.

 



3 - Avec le visage tout change, il est agité de passion, peut-être bouleversé.
Mais la tête reste droite. Donc en gardant la tête et en cachant le visage et les bras on aurait toujours cette impression d'impassibilité.



Il faut savoir qu'un poème accompagne la photo. Je ne sais pas si la photo illustre le poème ou si le poème de Kanahara Kimiko est venu après.

Quoique il en soit l'expression des yeux correspond à l'émotion du poème.
Mais on ne comprend les yeux que grâce au mouvement des mains qui décoiffent la magnifique chevelure, symbolisant ainsi le trouble intérieur.



Dernières remarques qui montrent l'art, l'astuce, peut-être même le génie de Tetsuro :

- le mouvement passionné des mains fait qu'un coude et une mèche de cheveux cachent comme par hasard le bout des seins.


(tension érotique mais pas photo de charme !)

 


- le nez du modèle est photographié de manière à paraître plus long, plus hiératique.



- Je suppose que la bouche a du rouge à lèvres assez vif pour faire équilibre avec l'éclat du regard, ce qui donne un équilibre au visage de haut en bas.



Le résultat est une grande oeuvre. Kimiko est très belle mais photographiée de telle manière qu'on peut dire comme les paysans des montagnes provençale "aquelo damisello es talamen gento que n'en doublides qu'a un quiéu".


Tetsuro joue avec maestria du cadrage, de la lumière, de la position qu'il donne à son modèle, de la beauté de Kimiko, et d'éléments contradictoires pour nous offrir une photo un peu mystérieuse et fascinante.

Quand on la regarde elle mange le monde. On oublie tout le reste sans savoir exactement ce que l'on voit : une femme, une déesse, une représentation de la vie ou de la complexité humaine.

On admire cette femme, on a envie de l'apaiser, on sent que l'affaire est trop grande pour nous, mais ce n'est qu'à regret qu'on la quitte des yeux !

 

 

 

 

 

Segoundo fotò : Maki Na

 

 

acò'i lou countràri de la primièro fotò en tout èsse lou mème princìpi.


Lou cos es "emoutiéu" e treboulo, e l
a caro es ieratico, impassiblo.
 

 

Tetsuro Higashi  fo un tèmo e de variacious coumo li gronds musicians

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans art
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »