Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 13:22
D'uèi al Califat

D'uèi al Califat

                                                       per Felibre d'Auvernho

 

 

                                 Alain de Benoît :

 

 

"La repentance, ce sont des gens qui ne sont coupables de rien qui demandent pardon à des gens qui n'ont rien subi"

 

 

Apoundrèi per ma part que :


 

"Un noir dont les ancêtres ont été esclaves ne l'a pas été lui-même, et gr^ce à la souffrance de son ancêtre il est aujourd'hui Etazunien, Français... de naissance au lieu de faire partie de ceux qui zonent sur les hauteurs de Melilla ou à Calais."


 

Auèi èi recegut la revisto "Li Nouvello de Prouvènço" omm' un article que coumenço coumo acò :

 

 

"Noste presidènt de la Republico es ana is Antiho franceso inagura un musèu de l'esclavitudo di negre. Devèn precisa eici que l'inmènso majourita de la poupulacioun dóu Reiaume de Franço avans la Revoulucioun, e bèn segur dis Estat pountificau que n'èron pas, an rèn de vèire emé tout acò e que si descendènt an pas de se n'en repenti.

 

 

Devèn ramenta encaro que li poupulacioun éuroupenco dóu ribeirés mieterran fuguèron, de siècle à-de-rèng, li vitimo de la tracho arabò-musulmano que raubè 1 000 000 de persouno pèr n'en faire d'esclau que se vendien sus li mercat d'Argié, de Rabat, de Tunis e de Tripòli."

 

 

Acò's aquelo piratario countro noùsti vaissèls e soubre noustos costos que menè lou gouvèr de Louvis Felipe à counquista l'Algerio per garanti la siguranço di vouiatge e dei costos.


L
a chansou Escriveto remembro plô coumo viscavou li bas-lengodouciôs aperabons quond lours filhos sirvissiou d'esclavos sexualos di algerians :



"Plouri moun Escriveto,
  Mourirèi de chagri,
  L'eim
ave e ma l'o preso

  Lou mòrou sarrazi.
 
Ah se veziés mas larmos
  Coumo t'
atristariés,

  Venguèrou amé d'armos,
  Tu soulo qué poudiés ?"

 




 

ièr, coumo Rouxelano, l'ucraïniano esclavo e coumpanho de Mehemet Segound

ièr, coumo Rouxelano, l'ucraïniano esclavo e coumpanho de Mehemet Segound

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

la Vérité éclatera 19/08/2015 20:07

Les félibres auvergnats sont les petits toutous du sionisme

La Coumpanhio mistralenco 20/08/2015 14:32

Li gestapoccitans sou anti-semitos : de 40 à 44 coulabouravat ammé li nazis, agaro ammé lou Califat islamique. Vergounho à vàutri.

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »