Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 19:30
Léon Blum

Léon Blum

"Si Léon avait été là
Ce con d'Holland' n'y serait pas
Le PS resterait social
Au lieu d'être ultra-libéral"

 

Se Leoun  poudio parla dirio à Houllando :

 

"Salaud ! qu'as tu fait de mon parti qui aidait les travailleurs, ceux qui ont un emploi et ceux qui n'en ont pas,
et toi, tu as osé nommé Valls

qui est bien moins social que ne l'était Juppé !"



Un aute cop vous parlaren de ço que dirio De Gaulle à Sarkozy que penguè coumo ministres e counselhiers presidenciaus
Kouchner, Attali, Bernard-Henri Lévy, Arno Klarsfeld...
 

 

 

La chansou es de 1936 puèi que lou disque sourtiguè aquelo annado d'ati :


C'est tout l' pays qui frémit d'impatience

C'est tout un peuple qui réclame du pain
Vas-y sans peur, tente ton expérience
Nous sommes là pour faire taire les coquins



Vas-y, Léon
Défend ton ministère
Vas-y, Léon
Faut qu' Marianne ait raison
Car Marianne est une meunière
Et les ailes de son moulin, moulin
Doivent tourner pour les prolétaires
Pour qu' les gueux ne crèvent plus de faim, de faim, de faim



C' qu'il faut, Léon, c'est la paix dans le monde
Commençons donc à la faire chez nous
À bas l' canon, à bas l' canon qui gronde
Il faut qu' l'amour nous donne rendez-vous




Vas-y, Léon
Défend ton ministère
Vas-y, Léon
Faut qu' Marianne ait raison
Car Marianne est une meunière
Et les ailes de son moulin, moulin
Doivent tourner pour les prolétaires
Pour qu' le peuple ne crève plus de faim, de faim, de faim

 

 



C' qu'il faut, Léon, secourir la vieillesse
Pas de médaille, mais du feu et du pain
Repos aux vieux, afin que la jeunesse 
Puisse travailler, et n' plus tendre la main

 



Vas-y, Léon
Défend ton ministère
Vas-y, Léon
Faut qu' Marianne ait raison
Car Marianne est une meunière
Et les ailes de son moulin, moulin
Doivent tourner pour les prolétaires
Pour qu' les gueux ne crèvent plus de faim, de faim, de faim



C' qu'il faut Léon, montrer qu' la République
Ne peut pas vivre sans la liberté
Sans liberté, rien de démocratique
Sans liberté, pas de fraternité



Vas-y, Léon
Défend ton ministère
Vas-y, Léon
Faut qu' Marianne ait raison
Car Marianne est une meunière
Et les ailes de son moulin, moulin
Doivent tourner pour les prolétaires
Pour qu' le peuple ne manque plus de pain, de pain, de pain

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans Istòrio
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »