Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 17:37

Attention ! le vieux débris qui est en photo et qui préfère se montrer plus jeune en vielleux est un négationniste très actif sur internet.


Es nascut fai sieissonto ons à Thionville e demoro à Le Moustoir (22340) en Bretanho dién lei Costos d'Arvor où il a trouvé plus de nostalgiques de l'Occupation que chez lui.

 

 

 

          13233_867476436630929_7733586660113176108_n.jpg

 

Il nie le massacre des enfants et des femmes d'Oradour-sur-Glane.

 

 

Albert Piernet m'était sympathique tant qu'il défendait les malgré-nous alsaciens et mosellans mais se ridiculise en prétendant que les gentils "nazis n'ont pas brûlé les femmes et les enfants dans l'église mais que ce sont des munitions de la Résistance cachées dans le clocher (sic) qui ont explosé".

 

 

                      1464646_922330407812198_445815251389312678_n.jpg

 

 

Albert Piernet se croit dans Don Camillo et il imagine des résistants venant chercher leurs armes en plein coeur d'un village.

 

 

Mais ce qui est grave c'est que cette fois-ci il ne défend pas les malgré-nous mais les SS.

 

 

Bien sûr il n'y a jamais eu d'armes dans ce clocher, et on se demande pourquoi elles auraient explosé, toutes seules ??? au moment précis où les allemands avaient rassemblé les femmes et les enfants dans l'église, et dans quel but alors ?

 

 

Et comment se fait-il que de le clocher soit toujours debout et que les marques d'incendie ne touchent que le rez de chaussée ?

 

 

Il reprend la propagande nazie sans avoir jamais pris la peine d'aller à Oradour voir que le clocher est bien là et bien d'époque.


 

Même le maréchal Pétain a envoyé une protestation à Hitler pour le massacre d'Oradour-sur-Glane dans laquelle il précisait que :



 

"il n'y avait aucune activité de résistance dans cette zone et la population y était très modérée. On ne comprend donc pas le massacre de tant d'innocents, y compris des enfants".
 


 

ça n'empêche pas le Mosellan pro-nazi Albert Piernet et ses disciples séparatistes bretons de nier le massacre !

 

 

 

Depuis qu'on le lui a fait remarquer il déverse sa haine envers "les populations racialement contaminées du Massif Central" comme disent ses complices gestapoccitans.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco - dans actualitat
commenter cet article

commentaires

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »