Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 16:40

                                   La grosso messourgo de l'Esquerro franchimando    

 

 

Dempuèi un dezenat de jours, cado cop que i o un debat à la televisto e que quaucun parlo de "francés de soucam" li gents de l'Esquerro franchimando faun lou semblant de s'indinha e prouferissou que "la formule Français de souche date de l'Algérie française".

Acò's uno messourgo.


Fetivomen l'Algerio franceso avio dous coulègi electouraus qu'aviou lou mème noumbre de represintants :

- lou coulègi indigène
- lou coulègi uroupenc.


Se parlavo pas de "francés de soucam" dounc.

 

 

Il n'y avait pas "Français de souche" pour l'Administration d'autant plus qu'un tiers des Français n'avaient jamais vu la métropole car ils étaient d'origine italienne et qu'un autre tiers ne l'avait jamais vue non plus car ils étaient d'origine espagnole.

 

 

Ajoutons les Juifs indigènes devenus Français par le décret Crémieux en 1870 afin d'augmenter la proportion des Français à une époque où l'Italie revendiquait l'Algérie.

 

 

Les Français de souche eux-mêmes n'avaient pas forcément vu la métropole. Jules Roy était le fils d'un Franc-Comtois et d'une ariégeoise nés en Algérie et qui ne connaissaient que la Mitidja et un tout petit peu Alger. Il en était de même pour leurs parents.

 

 

                                        

La glèisio Sant-Irenèu de Rovigo ounde la familho de Jules Roy anavo del tenp que l'ouncle anavo al café
La glèisio Sant-Irenèu de Rovigo ounde la familho de Jules Roy anavo del tenp que l'ouncle anavo al café

Dempuèi un dezenat de jours, cado cop que i o un debat à la televisto e que quaucun parlo de "francés de soucam" li gents de l'Esquerro franchimando faun lou semblant de s'indinha e prouferissou que "la formule Français de souche date de l'Algérie française".

Acò's uno messourgo.


Fetivomen l'Algerio franceso avio dous coulègi electouraus qu'aviou lou mème noumbre de represintants :

- lou coulègi indigène
- lou coulègi uroupenc.


Se parlavo pas de "francés de soucam" dounc.

Il n'y avait pas "Français de souche" pour l'Administration d'autant plus qu'un tiers des Français n'avaient jamais vu la métropole car ils étaient d'origine italienne et qu'un autre tiers ne l'avait jamais vue non plus car ils étaient d'origine espagnole.

Ajoutons les Juifs indigènes devenus Français par le décret Crémieux en 1870 afin d'augmenter la proportion des Français à une époque où l'Italie revendiquait l'Algérie.

Les Français de souche eux-mêmes n'avaient pas forcément vu la métropole. Jules Roy était le fils d'un Franc-Comtois et d'une ariégeoise nés en Algérie et qui ne connaissaient que la Mitidja et un tout petit peu Alger. Il en était de même pour leurs parents.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Coumpanhio mistralenco
commenter cet article

commentaires

ouccita de souco 05/03/2015 17:57

Mistralenc une fois de plus fait l'apologie du colonialisme le plus abject;
les vrais croyants apprécieront

La Coumpanhio mistralenco 05/03/2015 22:40

Nou. Dizan pas que soustenan ou que regretarion l'Algerio franceso, dizan que lou lengatge de l'epoco parlavo de "Européens" et pas de "Français de souche".

Leissan cadu aprecia s'acò èro mièl à l'époco ou agaro.

Presintaciou

  • : Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • Mistralenc, blog en lengo d ' oc
  • : Le blog Mistralenc est la suite du groupe "Info d'oc" mais un blog offre plus de possibilités, notamment d'illustrations.La pratique de Info d'oc a amené à rajouter une rubrique "actualitat" car les abonnés prenaient plaisir à commenter en langue d'oc les sujets chauds.Amm' acò dounc Mistralenc es coumo Info d'oc un endrèit ounde li gents prendou plazi de charra en lengo d'oc.Es animat per li felibres de "La Coumpanhio mistralenco".
  • Contact

Nouste princìpi

UIRIONA EðI SACRA


  La vertat es sagrado


 

Rechercher

Uno citaciou d'un arabe cristiô

« So que retrazi d’uèi al mounde arabe, acò’i l’indigenço de sa counsciéncio mouralo, ço que retrazi à l’Oucident, acò’i sa proupensiou à muda sa counsciéncio mouralo en esplecho de douminaciou. »

 

                                                                                     Amin Ma'alouf

Uno citaciou inteligento

La monarchie, dans notre pays, est franque, elle n'est pas gauloise.

 

                  (Proudhon)

Henri Doniol

Les patois de la Basse-Auvergne, 1878

 

Pagino 20

 

« Si l’accentuation, qui est la prosodie de chaque langue, constitue un signe de race,  la race appartient au patois de la haute Auvergne ; dans ce cas le brivadois est en basse Auvergne le moins éloigné du parler d’autrefois, car il suffit d’ajouter peu de chose à sa prononciation pour le rendre identique au patois cantalien. »